Share on Facebook

Les 6 meilleurs aliments pour le cerveau

Du fromage au vin rouge en passant par le poisson gras et le thé vert: consommer les meilleurs aliments pour le cerveau peut améliorer sa santé cognitive.

1 / 7
Les meilleurs aliments pour le cerveau.DAVID MALAN/GETTY IMAGES

L’alimentation et le cerveau

La nourriture que vous consommez chaque jour ne fait pas qu’alimenter votre corps, mais joue un rôle important dans votre santé cognitive.
«Il y a une connexion physique directe entre le cerveau et l’intestin», explique le docteur Kien Vuu, professeur assistant en sciences de la santé à l’UCLA et fondateur de VuuMD Performance et Longévité. «Il s’agit du nerf vague, qui relie le cerveau à l’intestin et au système nerveux environnant et qui envoie des messages entre les deux. Lorsque vous mangez mal ou que vous mangez des aliments qui irritent l’intestin, il envoie ce signal à votre cerveau, ce qui peut provoquer des problèmes de mémoire et un brouillard cérébral».

De nombreuses recherches ont été menées sur ce qu’il faut manger pour nourrir son cerveau. En général, les aliments qui sont bons pour le cœur – les fruits, les légumes, les graisses saines, etc. – sont également bons pour le cerveau. (On sait également que l’exercice est particulièrement bon pour la santé du cerveau.)

Une étude publiée dans un numéro de septembre 2020 du Journal of Alzheimer’s Disease, suggère qu’il pourrait y avoir certains types d’aliments moins connus qui sont associés à la fonction cognitive.

Savez-vous que vous pouvez décupler la force de votre cerveau? Voici comment.

2 / 7
Le fromage fait partie des meilleurs aliments pour le cerveau.hlphoto/Shutterstock

Fromage

Pour réaliser l’étude du Journal of Alzheimer’s Disease, les chercheurs ont suivi, sur une période de dix ans, un large échantillon de sujets, afin de recueillir des données sur l’alimentation et les fonctions cognitives. L’étude a porté sur 1 787 adultes au Royaume-Uni âgés de 46 à 77 ans qui ont répondu à un questionnaire sur écran tactile et à un test intuitif.

Le test mesurait la capacité à résoudre des problèmes sans connaissance préalable. Les participants ont passé le test deux autres fois, à intervalle de deux à trois ans.

«En réalisant l’étude d’observation, nous pouvions modéliser la trajectoire sur dix ans du changement cognitif en tant que résultat (plutôt que des valeurs ponctuelles), et obtenir ainsi une idée de l’ensemble du régime alimentaire des participants pendant cette période», explique Brandon Klinedinst, docteur en neurosciences à l’université d’État de l’Iowa et l’un des principaux chercheurs de l’étude.

Après avoir examiné les données, les chercheurs ont découvert que la consommation quotidienne de fromage était associée à de meilleures performances au test cognitif. Ce type de souplesse intellectuelle – la capacité de prendre des informations que l’on connaît déjà et de les utiliser autrement – comme en faisant des mots croisés – devient progressivement plus difficile avec l’âge, en particulier pour les personnes à haut risque d’Alzheimer.

«Le fromage est souvent synonyme d’indulgence alimentaire en raison de sa teneur en gras saturés», explique Auriel Willette, professeur assistant en sciences alimentaires et nutrition à l’université d’État de l’Iowa et chercheur principal de l’étude.

«Mais le fromage contient des nutriments sains comme l’acide linoléique conjugué (ALC), qui est particulièrement élevé chez les vaches nourries à l’herbe ou dans les fromages vieillis ou qui sont plus oxygénés – comme le fromage bleu, le fromage suisse, le cheddar fort et le brie», ajoute-t-il. «Des niveaux plus élevés de ALC sont liés à des propriétés anti-inflammatoires, à la perte de poids et à une meilleure gestion des graisses, en partie grâce aux acides gras oméga-3».

Ces types d’études ne peuvent pas prouver la cause et l’effet – un autre facteur pourrait être associé à la fois à la consommation de fromage et aux performances mentales, comme le fait d’avoir un revenu plus élevé. Cependant, les chercheurs ont pris en compte d’autres facteurs, comme le statut socio-économique, lorsqu’ils ont examiné les résultats.

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, ces 12 bonnes raisons de manger des produits laitiers vous feront changer d’avis.

3 / 7
L'agneau fait partie des meilleurs aliments pour le cerveau.hlphoto/Shutterstock

Agneau

«Nos conclusions ont suggéré que le fait de manger de l’agneau chaque semaine semblait être lié à une meilleure fluidité de la pensée, ce qui est conforme au régime méditerranéen et à d’autres régimes qui suggèrent de manger de la viande avec modération», explique M. Willette. «L’agneau est une viande très maigre tout en étant riche en protéines».

Une autre raison pour laquelle cette viande est meilleure que les autres est peut-être la façon dont elle est élevée avant d’arriver dans votre assiette. «L’agneau n’est généralement pas une viande industrielle», explique le Dr Vuu. «Les viandes élevées en pâturage [comme l’agneau] ne contiennent généralement pas d’antibiotiques et sont aussi moins inflammatoires que les autres viandes rouges».

Faites attention aux signes qui montrent que vous ne mangez pas assez de protéines!

4 / 7
L'alcool fait partie des meilleurs aliments pour le cerveau.taveesak srisomthavil/Shutterstock

L’alcool, avec modération

Selon cette même étude, la consommation d’alcool semble bénéfique, le vin rouge présentant un avantage supplémentaire. Les participants à l’étude qui ont bu de l’alcool ont obtenu des résultats de réflexion plus souples que ceux qui s’en sont abstenus.
«Le vin provient de fruits fermentés, il est donc riche en antioxydants», explique M. Willette. Les polyphénols, une variété d’antioxydants, «sont naturellement produits dans la pulpe, les pépins et la peau du raisin. Les polyphénols comme le resvératrol et la quercétine ont été associés à des facteurs qui augmentent le flux sanguin».

Bien qu’il s’agisse à ce stade d’une pure spéculation, il ajoute que «un plus grand flux sanguin pourrait signifier davantage de sucre dans le sang et de nutriments qui sont absorbés et utilisés par les parties du cerveau responsables de la souplesse de la pensée».

Le cerveau est très sensible au stress antioxydant, explique le Dr Vuu. Des problèmes comme l’obésité ou un régime alimentaire riche en graisses ou en sucre peuvent avoir un impact sur l’esprit, ce qui fait des antioxydants une grande source de protection contre ces facteurs de stress.

La plupart des experts affirment toutefois que les bienfaits de l’alcool pour la santé – y compris ceux présentés dans cette étude) ne sont pas suffisants pour recommander aux non-buveurs de commencer à boire. Et ils notent que les avantages se transforment en risques quand on dépasse une consommation modérée, qui est de deux verres par jour pour les hommes et d’un verre pour les femmes.

Par exemple, la consommation excessive d’alcool est liée à l’hypertension artérielle, au cancer du sein, aux maladies du foie, et au risque de démence.

5 / 7
Les poissons gras font partie des meilleurs aliments pour le cerveau.Fischer Food Design/Shutterstock

Poissons gras

«Les oméga-3 sont des nutriments importants pour chaque membrane cellulaire, mais plus particulièrement pour celle de notre cerveau», explique le Dr Vuu.

Vous savez probablement déjà que le saumon est une source importante d’oméga-3, mais qu’en est-il des autres types de poissons? Il existe un acronyme facile à utiliser pour cela, appelé SMASH, explique le Dr Vuu. Il désigne les sardines, le maquereau, les anchois, le saumon et le hareng, tous des poissons gras qui ont de grands avantages pour le cerveau.

Une recherche publiée dans Neurology suggère que la consommation de fruits de mer contenant des acides gras oméga-3 au moins une fois par semaine peut protéger contre la perte de mémoire. Cette association est encore plus forte chez les personnes qui possèdent la variante du gène ApoE4, dont on sait qu’elle augmente le risque de développer la maladie d’Alzheimer.

Intégrer le poisson dans son régime alimentaire fait partie des bonnes habitudes à adopter pour garder votre cerveau en santé.

6 / 7
Le chocolat noir fait partie des meilleurs aliments pour le cerveau.Michelle Lee Photography/Shutterstock

Le chocolat noir

Il faut faire attention au type de chocolat acheté (une barre Snickers ne fera pas grand-chose ici), mais le chocolat noir peut aider à améliorer la santé cognitive. «Le cacao contenu dans le chocolat noir contient des flavonols, qui agissent comme antioxydants et peuvent aider à protéger le cerveau», explique le Dr Vuu.

Apparemment, chaque petit détail compte. Une revue des études publiées dans Frontiers in Nutrition a démontré un lien entre la consommation de flavonols et une meilleure mémoire, des résultats de tests plus élevés et un meilleur flux sanguin dans le cerveau. Ce qui pourrait améliorer indirectement la mémoire et la pensée cognitive. Ne vous privez pas! Voici d’autres bonnes excuses pour manger du chocolat!

7 / 7
Le thé vert fait partie des meilleurs aliments pour le cerveau.KMNPhoto/Shutterstock

Le thé vert

Le thé vert contient une quantité modérée de caféine – un stimulant qui peut tonifier les fonctions cérébrales et la mémoire. (Ce qui signifie que vous pouvez utiliser votre habitude de boire du café comme un moyen de renforcer votre cerveau.)

«Le thé vert a quelques propriétés que le café n’a pas, la plus importante étant la théanine», explique le Dr Vuu. «C’est un acide aminé qui peut pénétrer dans le cerveau et vous faire vous sentir plus détendu et moins anxieux, ce qui améliore votre fonction mentale».

Le thé vert contient également des polyphénols similaires à ceux du vin rouge: ceux qui ne boivent pas d’alcool peuvent donc bénéficier des avantages des polyphénols pour le cerveau en buvant une tasse de thé.

Vous serez surpris de découvrir la réaction de votre corps quand vous commencez à boire du thé tous les jours.

Reader's Digest
Contenu original Reader's Digest