Pourquoi les Britanniques ne conduisent-ils pas du même côté que nous?

Cette étrange manie des Britanniques de conduire à gauche n’est pas un signe d’excentricité. Elle a même une raison tout à fait légitime.

Les Britanniques conduisent à gaucheAlexey Kashevnik/Shutterstock

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi nous ne conduisons pas du même côté que les Britanniques ? Cette manie de conduire à gauche peut en effet paraître bizarre, pourtant, 35% de la population mondiale la pratique. On conduit par exemple à gauche en Irlande, au Japon, en Australie et dans certaines îles des Caraïbes.

Selon la BBC America, presque tout le monde au départ occupait le côté gauche de la route. Les moyens de transport étaient toutefois très différents d’aujourd’hui : pensez véhicules à quatre pattes au lieu de quatre roues. Pour l’homme d’épée du Moyen-Âge monté sur son cheval, il est tout à fait logique de se tenir à gauche afin d’avoir le bras droit plus prêt de l’adversaire. (Et tant pis pour les 10 à 15% de gauchers !) Il est aussi plus facile de monter et descendre d’un cheval du côté gauche, et plus sûr de le faire sur le côté de la route qu’au milieu.

Une question se pose alors: pourquoi les gens ont-ils cessé de conduire à gauche ? Le changement intervient à la fin du 18e siècle, lorsque de grandes charrettes tirées par plusieurs chevaux commencent à être utilisées en France et aux États-Unis. En l’absence d’un siège de conducteur sur la charrette, le chauffeur montait le dernier cheval gauche, gardant sa main droite pour le fouet qui faisait avancer les chevaux. Comme il était assis à gauche, mieux valait que les autres charrettes le croisent sur sa gauche, et c’est pour cette raison que l’on a commencé à rouler sur le côté droit de la chaussée.

Mais le gouvernement britannique a refusé d’abandonner cette coutume et a instauré en 1773 le General Highways Act, qui encourageait la conduite à gauche. Ce règlement a pris force de loi en 1835 avec le Highway Act. De son côté, la France postrévolutionnaire de Napoléon (un gaucher) optait définitivement pour le côté droit de la route. Au milieu de toute cette confusion, Français et Britanniques étendaient leur influence à travers le monde et, dans la foulée d’une colonisation menée tambour battant, imposaient aux pays conquis qu’ils conduisent du même côté qu’eux. Voilà pourquoi les anciennes colonies britanniques telles que l’Australie, la Nouvelle-Zélande et l’Inde conduisent à gauche, tandis que d’anciennes colonies françaises telles que l’Algérie, la Côte d’Ivoire et le Sénégal roulent à droite.

Quand Henry Ford a dévoilé son Modèle T en 1908, le siège conducteur était placé à gauche, ce qui voulait dire que ce véhicule se conduirait à droite de la chaussée afin de permettre aux passagers avant et arrière de descendre côté trottoir. Selon le National Geographic, cela a amené beaucoup de pays à changer de côté : le Canada, l’Italie et l’Espagne optent pour la droite dans les années1920 et la plupart des Européens leur emboîtent le pas dans les années 1930. Les Suédois n’ont suivi la vague qu’en 1967, une mesure dont l’application a coûté 120 millions de dollars au gouvernement. Les conducteurs britanniques, eux, continuent de préférer la gauche, et il y a très peu de chance que cela change!

Vous aimerez aussi:

10 conseils simples pour effectuer vous-même l’entretien de votre véhicule

Sécurité en voyage : bien s’informer

14 objets très utiles à garder dans votre voiture

15 activités gratuites à faire en famille au Québec

Louer une voiture : 20 avantages et inconvénients

Tiré de RD.com: Why Do Americans and Brits Drive on Different Sides of the Road?

Vidéos les plus populaires