Share on Facebook

Le guide des urgences routières

Ce guide d’entretien d’urgence, à conserver en tout temps dans la boîte à gants, vous permettra d’affronter les pannes et autres urgences routières comme un pneu crevé, une batterie à plat ou tout autre problème mécanique.

1 / 8
Après un accident, le montant de la location ne change pas.Shutterstock

Urgences routières : les accidents d’auto sur la route

Imprimez ce guide d’entretien et mettez-en une copie dans chacun de vos véhicules. Prévenez les membres de votre famille afin qu’ils le consultent en cas d’urgence. Mais avant toute chose, vous devez assembler la trousse d’urgence décrite ci-dessous et la conserver dans votre boîte à gants.
Lorsque l’on a affaire à des urgences routières, il est toujours mieux d’avoir un plan d’attaque qu’une attaque de panique. Vous pourrez affronter la plupart des pannes et des accidents grâce à quelques simples étapes de préparation, incluant une trousse d’urgence peu coûteuse à assembler. Vous avez sûrement déjà entendu parler de la trousse standard que l’on évoque chaque automne et qui inclut une couverture, des barres tendres, une chandelle et ainsi de suite. L’idée est bonne. Mais vous devriez également conserver en tout temps quelques autres objets dans chacun de vos véhicules, avec ce guide. Par ailleurs, vous devriez sérieusement envisager de vous inscrire à un programme d’assistance routière. Même les mécaniciens les plus chevronnés mettent leur orgueil de côté et participent à ce type de programme. Les frais annuels seront largement rentabilisés au premier remorquage ou au premier survoltage par une journée glaciale.

2 / 8
Trousse de secours lors d'une urgence sur la routeShutterstock

L’importance de la trousse de secours lors d’une urgence routière

Ce que devrait contenir la trousse de secours

Le manuel d’utilisation de votre véhicule. Si vous n’en avez pas, procurez-vous en un chez votre concessionnaire. Vous y trouverez les instructions pour changer un pneu, la signification de chaque voyant lumineux et feu de détresse, la liste des numéros de série pour les ampoules, ainsi que le type et le volume des fluides requis afin que vous puissiez faire le plein des liquides de façon adéquate.

Une fusée sans flamme à DEL dure beaucoup plus longtemps que les fusées routières d’urgence ordinaires. Fixez le support magnétique à votre véhicule et réglez la lumière en mode de clignotement afin d’avertir les autres usagers de la route.

Un carnet à spirales et un crayon porte-mine (il vous permet d’écrire dans n’importe quelle position ou condition climatique et n’a pas besoin d’être aiguisé). Servez-vous en pour noter toutes les informations relatives à l’accident, les numéros de rapport de police, les numéros de téléphone, etc.

Un téléphone cellulaire prépayé bon marché ainsi qu’un chargeur de batterie pour auto. Même si vous possédez déjà un téléphone cellulaire, procurez-vous en un autre que vous garderez dans votre boîte à gants. Vous trouverez des téléphones et des chargeurs peu coûteux dans les magasins de rabais ou en ligne. Ils peuvent être rechargés en quelques minutes sur le bas-côté de la route.

3 / 8
Voyants lumineux dans une voitureShutterstock

Que signifient les voyants d’avertissement?

Voyant d’huile. S’il s’allume, la pression d’huile dans le moteur est faible. Vérifiez le niveau d’huile et rajoutez-en si vous en avez avec vous. Si ce n’est pas le cas, faites remorquer le véhicule chez un garagiste. Conduire une auto lorsque le niveau d’huile est trop bas peut endommager le moteur de façon catastrophique.

Voyant de frein allumé. Actionnez la pédale de frein. Si la pression est spongieuse ou que la pédale touche le plancher, arrêtez-vous et faites remorquer le véhicule jusqu’au garagiste le plus proche. Si la pression de la pédale est ferme et que le véhicule s’arrête correctement lorsque vous actionnez les freins, vérifiez le niveau du liquide de freins dans le réservoir. S’il est trop bas, ajoutez du fluide. Si le voyant reste allumé après l’ajout de liquide de freins mais que la pédale est toujours ferme, emmenez le véhicule en réparation le plus tôt possible.

VoyantAirbag/SRS. Si le voyant est allumé, cela signifie que les airbags ne fonctionnent plus et ne s’activeront pas en cas d’accident. Faites réparer le véhicule au plus vite.

Voyant du système de traction/antipatinage. S’il s’allume, il y a un problème avec le système. Vous pouvez continuer à conduire, mais redoublez de prudence sur les chaussées glissantes et lors des virages. Faites réparer le système dès que possible.

Voyant d’anomalie du moteur allumé. Si le moteur tourne normalement et que les vitesses passent sans problème, vous pouvez continuer à conduire le véhicule jusqu’à ce que vous soyez en mesure de le faire inspecter par un mécanicien. Si le voyant clignote, arrêtez-vous dès que vous pouvez le faire de façon sécuritaire. Faites remorquer votre véhicule chez un garagiste immédiatement. Conduire avec un voyant d’anomalie du moteur qui clignote peut détruire des composants d’émission extrêmement chers (1200$ et plus).

Voyant de charge batterie. S’il est allumé, cela indique une défaillance majeure du système de charge. Conduisez immédiatement jusqu’au garage le plus proche.

Voyant ABS allumé. Il y a un problème avec le système de freinage antiblocage des roues. Vous pouvez toujours conduire le véhicule et actionner les freins. Mais redoublez de prudence sur les routes glissantes. Faites examiner votre auto sans tarder.

Surchauffe. Stationnez-vous dès que cela est sécuritaire et éteignez le moteur. N’OUVREZ PAS le radiateur ou le réservoir à liquide de refroidissement. Faites remorquer immédiatement le véhicule chez un garagiste. Conduire une auto en surchauffe peut causer de graves dommages au moteur, occasionnant des frais de réparation de plusieurs milliers de dollars.

4 / 8
Comment recharger pile de voitureShutterstock

Survolter une batterie à plat

1. Coupez le contact et éteignez tous les accessoires électriques dans les deux véhicules.

2. Connectez le pôle positif des câbles de démarrage (marqué d’un « + » ou de couleur rouge) aux terminaux à distance du véhicule en bon état. Ils se trouvent éloignés de la batterie. Si vous ne parvenez pas à localiser les terminaux à distance, connectez la borne positive (« + ») des câbles de démarrage aux bornes positives (« + ») de la batterie. Puis faites de même sur le véhicule en panne.

3. Connectez le pôle négatif des câbles de démarrage (marqué d’un « – » ou de couleur noire) au terminal à distance du véhicule en panne. Puis connectez le câble au véhicule en état de marche. Si les autos ne disposent pas de terminaux à distance, connectez la borne négative du câble de démarrage à une surface métallique non-peinte du véhicule, éloignée d’au moins 45 centimètres de la batterie.

4. Démarrez le véhicule en bon état et laissez-le charger la batterie à plat pendant au moins cinq minutes. Puis essayez de démarrer le véhicule en panne, en laissant les câbles connectés. S’il ne démarre pas, appelez un service de dépannage.

ATTENTION : N’ignorez pas cet avertissement !

Brancher des câbles de survoltage dans le mauvais sens ou attacher les bornes au mauvais endroit peut endommager des composants électriques coûteux et même provoquer une explosion. Le manuel du propriétaire de votre véhicule vous explique la procédure à suivre pas à pas. Surtout, suivez-la à la lettre! Si la marche à suivre n’est pas claire, appelez une dépanneuse. Les batteries automobiles peuvent dégager du gaz hydrogène explosif lorsqu’elles sont déchargées. Ne fumez pas durant un survoltage, et n’utilisez pas de câbles de survoltage s’ils présentent des fissures ou que leur isolant est endommagé ou manquant.

5 / 8
Désembouer une voitureShutterstock

Urgences routières : Comment désembourber une auto

Pas de traction

Gardez les roues aussi droites que possible et évitez de faire tourner les pneus en faisant du sur-place : cela ne fera qu’enliser la voiture encore plus profondément.

Mettez le levier de vitesses à « 1 » ou « Low »

Appuyez sur l’accélérateur et laissez les roues faire avancer le véhicule un peu (ne dépassez pas 20 km/h). Puis relâchez la pédale et laissez le véhicule reculer. Appuyez immédiatement sur l’accélérateur pour avancer à nouveau. Répétez l’opération jusqu’à créer une dynamique suffisamment forte pour sortir votre auto de l’ornière.

Ne changez pas les vitesses  de « D » à « R » à répétition

Cela peut détruire votre système de transmission et vous coûter une facture de réparation salée d’au moins 1500$. Si vous ne parvenez pas à faire rouler votre véhicule hors de l’ornière grâce au procédé mentionné ci-dessus, appelez un service de remorquage -cela vous coûtera moins cher qu’une transmission neuve.

6 / 8
Identification de votre véhiculeShutterstock

Informations sur l’accident

Relevez le numéro de permis de l’autre conducteur, le nom de sa compagnie d’assurance et le numéro de sa police, le numéro de plaque d’immatriculation du véhicule et son VIN (numéro d’identification du véhicule, situé dans le coin inférieur du pare-brise).

1. Assurez-vous que personne n’est blessé. S’il y a des blessés, appelez le 911 immédiatement. N’essayez pas de déplacer les occupants blessés d’une voiture à moins que vous ne voyiez du feu, suspectiez un risque d’incendie ou que les opérateurs du 911 vous demandent de le faire.

2. Localisez votre emplacement. Notez l’adresse, la borne kilométrique, la signalétique de destination ou le panneau le plus proche. Ces informations seront nécessaires au personnel des services d’urgence ainsi qu’à votre compagnie d’assurance.

3. Notez les informations essentielles et utiles,  comme les conditions climatiques, les marques de dérapage et les dommages de l’autre véhicule. Faites un croquis de la scène de l’accident.

4. Trouvez des témoins éventuels et obtenez leur version de l’accident ainsi que leur nom, leur adresse et leur numéro de téléphone.

5. N’endossez rien sur le moment, ne prenez pas la responsabilité d’aucune faute maintenant.

6. Demandez une copie du rapport de police ou trouvez un moyen de vous la procurer.

7. Ne concluez aucune «entente» de payer de votre poche afin de ne pas avoir à aviser votre compagnie d’assurance. Votre police stipule que vous êtes dans l’obligation de rapporter l’accident même si vous décidez de ne pas faire de réclamation.

8. Contactez un service de remorquage afin d’emmener votre véhicule chez un garagiste, et prenez vos dispositions pour rentrer chez vous.

9. Appelez votre compagnie d’assurance pour rapporter l’accident et déposer une demande d’indemnisation.

7 / 8
Changer un pneu est l'une des choses que vous devez savoir pour devenir un adulte.vISTOCK/GILAXIA

Changer un pneu en toute sécurité

Changer un pneu crevé n’a rien de sorcier, mais assurez-vous d’être loin de la route et à l’abri de la circulation.

Astuce pour changer un pneu

Desserrez les écrous de roue avant de mettre le véhicule sur cales. Une fois que le pneu de rechange est en place, tournez les écrous de roue et serrez-les partiellement. Puis abaissez le véhicule et serrez les écrous jusqu’au bout. Roulez jusqu’à la station-service la plus proche et vérifiez la pression du pneu de rechange (elle est souvent trop basse).

Changer un pneu est une opération plutôt simple. Vous trouverez toutes les instructions sur l’autocollant placé près du vérin et dans le manuel de l’utilisateur. Mais dans certains cas, il est préférable de ne pas changer un pneu soi-même.

Si vous avez un pneu à plat sur l’autoroute ou dans une rue résidentielle étroite et que le pneu à plat se trouve du côté conducteur, appelez l’assistance routière. Même si vous vous stationnez sur un accotement pavé, le risque d’être percuté par un autre véhicule est extrêmement élevé -surtout la nuit.

Si l’autoroute offre un accotement étroit ou non pavé et que vous êtes près de la prochaine sortie, vous pouvez rouler jusqu’à cette sortie et appeler un service d’assistance une fois que vous êtes loin de la voie principale. Allumez vos feux de détresse et roulez lentement. Sachez que conduire jusqu’à la sortie détruira très probablement le pneu et possiblement la roue. Mais cela vaut beaucoup mieux que de changer un pneu sur une voie achalandée.

8 / 8
Faire remorquer sa voitureShutterstock

Assistance de dernier recours : le remorquage

Trouver un service de remorquage

Si vous avez accès à Internet sur votre téléphone cellulaire, tapez towing.com puis votre localisation. Ou bien appelez un-e ami-e ayant accès à un ordinateur et demandez-lui d’entrer vos informations de localisation sur towing.com.

Trouver un garagiste local

Utilisez la fonction Internet de votre téléphone ou appelez un ami ayant accès à Internet. Puis tapez iatn.net et cliquez sur l’onglet « Having car trouble? » (« Problème de voiture? »). Ou entrez cartalk.com et cherchez « mechanics files » (liste de garagistes).

 

Vous aimerez aussi:

14 objets très utiles à garder dans votre voiture
10 trucs pour laver votre voiture comme un pro
Siège d’auto pour enfant : 9 conseils d’achat pour les parents