Share on Facebook

Des additifs pour protéger votre moteur

Certains additifs, incluant les additifs pour carburant, fonctionnent véritablement bien. Ils nettoient vos injecteurs de carburant (et peuvent réduire votre consommation d’essence), maintiennent les performances d’un système de transmission qui prend de l’âge, empêchent les fuites au niveau du joint de culasse, et arrêtent les fuites au radiateur.

1 / 6
Additifs fréquents pour carburant

Additifs fréquents pour carburant

De nombreux additifs, incluant les additifs pour carburant, aident à résoudre de nombreux problèmes d’auto précis.
Si vous vous promenez dans le rayon des additifs de n’importe quel magasin de pièces auto, vous verrez une petite centaine de produits censés réduire votre consommation de carburant et transformer votre bonne vieille voiture en bolide de course. D’autres produits miracles affirment pouvoir boucher les fuites de votre moteur, réparer votre transmission ou remettre en état un vieux moteur fatigué pour qu’il soit « comme neuf ». Est-ce qu’ils fonctionnent? Certains, oui. Mais la plupart n’en valent pas la peine et vous feront gaspiller votre argent. Je vais vous aider à y voir plus clair dans cette jungle de produits et à faire la distinction entre qualité et poudre de perlimpinpin. Commençons par l’additif le plus efficace : le nettoyant pour injecteurs.

Notre expert
Larry Carley est rédacteur technique pour de nombreuses publications professionnelles dans le domaine automobile telles que Engine Builder, Brake and Front End, Tomorrow’s Technician et ImportCar. Fort d’une expérience de plus de 2 500 articles rédigés sur le thème des automobiles, Larry est bien placé pour donner des conseils sur les additifs. Larry possède et alimente aussi un site Web complet sur l’automobile destiné aux bricoleurs. Visitez-le sur aa1car.com. 

2 / 6
Les additifs de carburant (nettoyants pour circuits) qui fonctionnent

Les additifs de carburant (nettoyants pour circuits) qui fonctionnent

Lisez les instructions indiquées sur la bouteille pour connaître les doses à respecter et ajoutez les nettoyants directement dans le réservoir d’essence.
Tous les types d’essence contiennent du nettoyant pour injecteur. Mais l’essence de qualité premium (indiquée sur la pompe à la station-service) en contient une dose plus élevée. Mon premier conseil est donc de dépenser quelques centimes de plus par litre pour faire le plein d’essence premium. Si vous ne trouvez pas de station-service qui en propose (cherchez-en une sur toptiergas.com) et que vous faites beaucoup de trajets courts dans une circulation encombrée, ajouter un nettoyant de système d’alimentation dans votre réservoir à carburant peut réduire votre consommation d’essence et améliorer les performances de votre moteur. Les nettoyants pour systèmes de carburant Chevron Techron et CRC Guaranteed to Pass coûtent moins de 13$ et font un excellent travail. Nul besoin de dépenser plus que ça pour un nettoyant de système de carburant. Il suffit d’ajouter le contenu d’une bouteille dans votre réservoir d’essence tous les 5 000 kilomètres et votre moteur vous remerciera.

Si vous roulez au diesel, les produits Marvel Diesel Supplement ou STP Diesel Fuel Treatment nettoieront le système de carburant et lubrifieront les injecteurs. Ils réduisent aussi le risque de perte de viscosité du carburant par temps froid.

3 / 6
Sceller le circuit de refroidissement

Sceller le circuit de refroidissement

Ajoutez des produits anti fuites directement dans le radiateur. Si votre véhicule n’est pas muni d’un bouchon de radiateur, enlevez la durite supérieure, vidangez un peu de liquide de refroidissement et versez-le dans le radiateur à l’aide d’un entonnoir.
Si vous remarquez des flaques de liquide de refroidissement dans votre entrée de garage, inspectez votre véhicule pour repérer d’éventuelles fissures dans le radiateur ou le connecteur de chauffage, ou encore un collier de serrage mal fixé. Réparez ça en premier lieu. Puis, vérifiez la présence de fuites au niveau du bouchon de mandrin (aussi appelé bouchon de glace). Les bouchons de mandrin ne coûtent pas cher et sont simples à changer si vous pouvez accéder facilement à leur emplacement. 

Mais s’il s’avère que la fuite vient du radiateur, du radiateur de chauffage ou d’un bouchon de mandrin inaccessible, essayez d’ajouter un produit anti-fuite pour système de refroidissement comme le Bar’s Leaks No. PLT11 ou le Gunk C312 (environ 5$ dans les magasins de pièces auto). Si le produit stoppe la fuite, génial. Si non, vous n’aurez pas perdu beaucoup d’argent. Souvenez-vous simplement d’ajouter une autre dose d’anti-fuite la prochaine fois que vous changerez votre liquide de refroidissement. Si l’additif ne fonctionne pas, il vous faudra prendre le taureau par les cornes et remplacer la pièce responsable de la fuite.
Si votre véhicule est en surchauffe, n’essayez pas d’y verser un additif (tel qu’un agent mouillant) pour arrêter la surchauffe. Aucun ne fonctionne. Vous ne ferez que gaspiller votre argent et risquer de causer des dommages permanents à votre moteur (les réparations vous coûteront 1000$ au minimum) simplement en faisant un essai de conduite le temps de voir si les additifs font effet. Vous n’avez pas d’autre choix que de débourser la somme nécessaire pour régler le problème de refroidissement à l’origine.
Le lubrifiant pour pompe à eau est un autre produit à éviter. Le liquide de refroidissement neuf lubrifie déjà à merveille la pompe à eau.

4 / 6
Les additifs pour transmission pour les véhicules plus anciens

Les additifs pour transmission pour les véhicules plus anciens

Pour prolonger la durée de vie d’une transmission ancienne mais encore parfaitement fonctionnelle, versez le contenu d’une bouteille de conditionneur pour liquide de transmission.
Si vos changements de vitesse se font lentement ou avec difficulté, alors que vous avez une bonne quantité de liquide de transmission, il est très probable que votre transmission soit sur le point de rendre l’âme. Si vous aimez vivre dangereusement, vous pouvez essayer d’utiliser un agent additif pour transmission « tout en un ». ll vous fera peut-être gagner quelques mois de conduite supplémentaires (au mieux). Mais ne croyez pas que cela va résoudre le problème. Votre transmission va finir par vous lâcher tôt ou tard (et probablement plus tôt que plus tard).
Si vos changements de vitesse se font avec fluidité mais qu’il y a des fuites de liquide dans votre transmission, vous pouvez utiliser un produit anti-fuite pour transmission. Ils fonctionnent en faisant gonfler les joints pour ralentir la fuite. Mais ils ne constituent pas une solution permanente. Il vous faudra remplacer les joints d’étanchéité qui fuient à un moment ou à un autre.

Pour les transmissions plus anciennes ne présentant pas de problèmes de changement de vitesses, ajoutez une bouteille d’additif conditionneur pour transmission comme LubeGard, Prolong ou Lucas Transmission Fix (environ 10$). Ils permettent d’optimiser les performances des liquides de transmission non-synthétiques plus anciens. Vous n’avez pas besoin de conditionneur si vous conduisez un véhicule de modèle récent doté des fluides de transmission dernier cri tels que Mercon V, Dexron VI ou Chrysler ATF+4.

5 / 6
Boucher un joint de culasse

Boucher un joint de culasse

Versez le produit anti-fuite pour joint de culasse directement dans le radiateur et faites tourner le moteur pendant la durée indiquée sur l’étiquette.
Si vous devez constamment ajouter des additifs dans votre liquide de refroidissement mais que vous ne voyez aucun signe de fuite extérieure, vous faites probablement face à un problème de fuite au niveau du joint de culasse. Laissez tomber les bouche-fuite de culasse bon marché (15$ ou moins), ils nécessitent au moins deux journées entières d’opérations de rinçage. Dépensez plutôt quelques dollars de plus pour les produits Bar’s Leaks HG-1 Head Gasket & Cooling Sealant (environ 45$) ou K&W FiberLock Head Gasket & Block Repair (No. 401224-6; environ 35$).

6 / 6
Additifs anti-usure pour moteurs plus anciens

Additifs anti-usure pour moteurs plus anciens

Les moteurs plus anciens ont besoin d’une protection anti-usure supplémentaire. Versez un additif enrichi au zinc lors de chaque changement d’huile.
Évitez tout additif d’huile à moins que votre voiture ne soit ancienne (modèle datant du début des années 80 ou avant). Les moteurs sur ces voitures ont été construits avec des poussoirs plats à coefficient de friction élevé, ils ont donc besoin du coup de pouce offert par les additifs anti-usure au ZDDP (dialkyldithiophosphate de zinc). Les additifs à base de ZDDP coûtent moins de 15$ la bouteille. Procurez-vous des produits de marques comme ZDDP Plus ou Hy-Per Lube Zinc. N’utilisez pas d’additifs au ZDDP dans un moteur fabriqué après les années 80 -trop de ZDDP peut endommager votre pot catalytique.

Vous espérez rendre à votre moteur fatigué son état « comme neuf » grâce à un additif restaurateur? Ne rêvez pas: cela n’arrivera tout simplement pas. La même vérité s’applique pour les traitements d’huile contenant du Teflon ou autres ingrédients censé réduire la friction et l’usure. Gardez vos sous pour quelque chose de plus bénéfique, comme des changements d’huile et de filtres réguliers.   

Vous avez apprécié cet article? Ces liens pourraient également vous intéresser:
Entretenir et réparer votre voiture : guide pratique
Voiture : comment réagir face à une panne ou une crevaison ?
Faites des économies aux pompes des stations-service