Bonne fête, drapeau du Québec ! 70 ans !

C’est le 21 janvier dernier que le fleurdelisé – le drapeau du Québec – a célébré ses 70 ans. Une occasion de fêter, mais aussi d’en connaître un peu plus sur son histoire et ses caractéristiques.

Bonne fête, drapeau du QuébecNuno Andre / Shutterstock

Un peu d’histoire

Le 21 janvier 1948, le fleurdelisé prenait la place de l’Union Jack, drapeau britannique, au sommet de la tour centrale de l’hôtel du Parlement.

Ce matin-là, le gouvernement du Québec lui accorde le statut de « drapeau officiel du Québec. Saviez-vous que le drapeau fait l’objet d’une loi précise?

La description

D’abord, en termes héraldiques, le drapeau du Québec est défini de la manière suivante : « d’azur à la croix d’argent cantonnée de quatre fleurs de lys du même ». Ses proportions sont de deux de largeur sur trois de longueur, comme la plupart des drapeaux internationaux. Celui du Canada, qui suit plutôt l’inspiration britannique, est de format une sur deux. L’élément central et représentatif du drapeau québécois reste la fleur de lis. C’est l’un des plus anciens emblèmes du monde. On peut lire sur le site de Justice Québec, dans la section consacrée au drapeau : «La fleur de lis a occupé une grande place dans l’ornementation en Europe, plus particulièrement en France. Elle a également servi de symbole héraldique en Angleterre et en Écosse.»

Quelques règles d’utilisation

Sur le site de Justice Québec, on énumère différentes règles d’utilisation du drapeau québécois.

– Un drapeau doit toujours dominer ce qui l’entoure. On précise : «Il ne doit donc pas être surplombé par des murs élevés ni par des arbres qui lui portent – ou lui porteront – ombrage.»

– Il ne faut jamais arborer un drapeau lacéré ou vieilli.

– Un drapeau ne doit servir ni de draperie ni d’élément de décoration (ne pas s’en servir pour en faire une nappe pour couvrir une table ou un lutrin).

– Lorsqu’il est placé sur un mur, aucun objet ne doit le surmonter. Il doit dépasser la tête de l’orateur ou du conférencier installé devant lui.

– Si on utilise le drapeau, affiché à plat sur un mur (intérieur ou l’extérieur), au cours d’une cérémonie, d’une conférence ou dans un bureau, le drapeau peut être posé horizontalement, tout comme s’il flottait à un mât, ou verticalement. Dans un cas comme dans l’autre, le canton d’honneur, soit le quartier supérieur le plus proche du mât, doit se trouver en haut, à la gauche de l’observateur.

Vous aimerez aussi :

Donner : une habitude chez les Québécois

Mariage au Québec: de moins en moins populaire

La route des vins au Québec: les meilleurs vignobles québécois

15 bières québécoises (et plus!) que vous devez absolument essayer

Travail: les familles québécoises manquent de temps

Source : Loi sur le drapeau et les emblèmes du Québec et Justice Québec

Vidéos les plus populaires