Share on Facebook

11 choses bannies de la Maison-blanche par les présidents

D’hier à aujourd’hui, les présidents qui ont défilé à la Maison-blanche ont parfois été pointilleux sur ce qui fut autorisé (ou pas) sur leur propriété.

1 / 11
Les téléphones cellulaires personnels sont interdits à la Maison Blanche.RD.COM, GETTY IMAGES

Les téléphones cellulaires personnels

Au cours de la présidence de Donald Trump, le chef de cabinet de la Maison-Blanche, John Kelly, a interdit aux visiteurs et aux employés d’utiliser leur téléphone cellulaire dans l’aile ouest. Les employés de cette aile ont été contraints au téléphone gouvernemental dépourvu de fonction texto dès janvier 2018.

Les responsables assurent que c’est une question de sécurité, et que cela vise à réduire le nombre de connexions au réseau Wi-Fi de la Maison-Blanche. Pour d’autres sources internes, il s’agit surtout de limiter les fuites auprès des médias. Quoi qu’il en soit, les employés n’étaient pas ravis de ne pas pouvoir contacter leurs proches à partir de leur lieu de travail.

En parlant de sécurité, faites attention à ces signes qui prouvent qu’on espionne votre cellulaire!

2 / 11
Le brocoli est interdit à la Maison Blanche.RD.COM, GETTY IMAGES

Le brocoli

Un grand nombre d’enfants ont fait le vœu d’éliminer le brocoli et de manger de la crème glacée pour souper s’ils devenaient présidents. Un seul y est parvenu (en partie). En 1990, George H. W. Bush a ordonné que ce légume soit retiré du menu de la Maison-Blanche, ainsi que de celui de l’avion présidentiel Air Force One. «Je n’aime pas le brocoli», a-t-il déclaré à l’époque. «Je le déteste depuis mon enfance, lorsque ma mère me forçait à le manger. Maintenant que je suis président, fini le brocoli!» Ce que Président veut…

C’est peut-être héréditaire! Une étude se penche dessus pour savoir si la haine du brocoli est génétique ou non.

3 / 11
Les ballons sont interdits à la Maison Blanche.RD.COM, GETTY IMAGES

Les ballons

Quand la Maison-Blanche a ouvert ses portes aux visiteurs, en octobre 2017, plusieurs consignes ont alors été appliquées. Parmi celles-ci, on interdisait les armes à feu, les feux d’artifice, les couteaux et les aérosols, ainsi que… les ballons. Le bouquet de ballons qui a provoqué une alerte en 2016 à la Maison-Blanche est peut-être à l’origine de ce nouvel interdit.

Vous allez être surpris par l’existence de ces lois bizarres à travers le monde!

4 / 11
Les cigarettes sont interdits à la Maison Blanche.RD.COM, GETTY IMAGES

La cigarette

En 1993, Bill et Hillary Clinton ont interdit de fumer durant les soupers de la Maison-Blanche, et ont fait retirer tous les cendriers. Quatre ans plus tard, le président a émis un décret interdisant toute forme de tabagisme dans les édifices gouvernementaux, que ce soit pendant les repas ou en tout temps.

5 / 11
Les écureuils sont interdits à la Maison Blanche.RD.COM, GETTY IMAGES

Les écureuils

En 1955, le président Dwight D. Eisenhower a fait poser un vert de golf d’exercice à la Maison-Blanche, mais les écureuils ont bientôt ravagé sa pelouse. Il était loin d’être ravi. «La prochaine fois que vous voyez un écureuil s’aventurer sur mon vert, descendez-le!» a-t-il dit à son valet.

Par souci pour ces bêtes, son personnel a attrapé et relâché les coupables et a ainsi laissé le président à la merci des attaques de ces activistes à queue touffue.

Il y a des choses incroyables qui semblent fausses, mais qui sont en fait bien réelles!

6 / 11
Les jeans sont interdits à la Maison Blanche.RD.COM, GETTY IMAGES

Les jeans

Un des premiers décrets du président George W. Bush a réinstauré le code vestimentaire datant de l’époque de son père à la Maison-Blanche. Il a banni les jeans du Bureau ovale, et exigé la cravate pour les hommes et la tenue de ville pour les femmes, par souci de respect.

7 / 11
Alice Roosevelt a été interdite à la Maison Blanche.RD.COM, GETTY IMAGES

La Première Fille

Alice Roosevelt – la diabolique fille aînée de Theodore Roosevelt – a marqué à jamais la fin de la présidence paternelle. Elle aurait enterré une poupée vaudou à l’effigie de Nellie Taft, l’épouse du successeur de son père, William Howard Taft, dans les jardins de la Maison-Blanche. Pour ses sortilèges et ses injures (Woodrow Wilson, «pion sans envergure»), Alice Roosevelt s’est fait interdire l’accès à la Maison-Blanche durant les deux mandats qui ont suivi celui de son père.

Heureusement, toutes les femmes n’ont pas été bannies! Retour sur ces moments historiques qui ont changé la condition des femmes.

8 / 11
Les appareils-photo sont interdits à la Maison Blanche.RD.COM, GETTY IMAGES

Les appareils-photo

Les appareils-photo étaient interdits depuis plus de 40 ans durant les visites touristiques de la Maison-Blanche, jusqu’à ce que Michelle Obama les réhabilite, en 2015. Les visiteurs ne pouvaient faire de photos au début des années 1970, notamment en raison du flash (qui n’est plus nécessaire avec les appareils d’aujourd’hui), qui pouvait altérer les objets d’art. Cela permettait également d’éviter que les touristes ne désertent leur groupe pour faire des photos.

9 / 11
Les concerts sont interdits à la Maison Blanche.RD.COM, GETTY IMAGES

Les concerts

Pendant ses 90 premières années, les pelouses de la Maison-Blanche ont accueilli chaque samedi de l’été un concert de la Marine Band. Dans les années 1870, Ulysses Grant et son épouse en profitaient pour se mêler à la foule.

Cependant, on a suspendu l’événement en 1862, en raison du décès du fils de 11 ans d’Abraham Lincoln. Madame Lincoln a annulé toute célébration durant cet été-là. L’année suivante, le concert s’est déplacé au Lafayette Square, pour revenir à la Maison-Blanche en 1864. La tradition a pris fin dans les années 1930.

Pourtant, la musique permet d’améliorer la santé mentale et physique!

10 / 11
Les arbres de Noël sont interdits à la Maison Blanche.RD.COM, GETTY IMAGES

Les arbres de Noël

Theodore Roosevelt était un écologiste avant-gardiste qui a reconnu 150 forêts nationales durant sa présidence. Trouvant que la tradition du sapin de Noël était un véritable acte de déforestation, il en a refusé toute présence à la Maison-Blanche.

Ironiquement, ses enfants ne semblaient pas vouloir suivre les règles. Ainsi, son fils de huit ans, Archibald, a incité le personnel de la Maison-Blanche à cacher un petit sapin dans un placard, qu’il a présenté, chargé de cadeaux pour sa famille, le jour de Noël 1902.

11 / 11
L’alcool est interdit à la Maison Blanche.RD.COM, GETTY IMAGES

L’alcool

L’épouse de Rutherford B. Hayes, surnommée “Lemonade Lucy”, s’est rendue célèbre en interdisant tout alcool à la Maison-Blanche, de 1877 à 1881. Le président Hayes, reconnu pour son côté rabat-joie, a profité de la situation pour battre ses adversaires du mouvement pour la sobriété du Parti républicain.

Il ne serait pas le dernier président à imposer la modération à la Maison-Blanche sans recourir à une loi sur la prohibition. Eleanor Roosevelt tolérait le vin, mais aucun alcool fort n’a été permis à la Maison-Blanche sous Franklin D. Roosevelt. Et Jimmy Carter n’aurait bu qu’un seul verre de vin, lors d’une conférence sur la limitation des armements avec l’URSS.

Découvrez quelles sont ces petites erreurs géniales qui ont changé le monde!

Contenu original Reader's Digest